biographie | parcours

 

1938

Naissance d’Alécio de Andrade à Rio de Janeiro, Brésil, le 29 avril.


1957 – 1959

Études de droit à la Faculdade de Direito do Rio de Janeiro, connue à l’époque comme Faculdade de Direito do Catete, Rio de Janeiro, Brésil.

1960 – 1963

Publication de poèmes dans divers suppléments littéraires de Rio de Janeiro, Brésil.


1960

Membre du jury, présidé par le poète Paulo Mendes Campos, à Rio de Janeiro, du « Concours de Poésie de l’IPASE » (Institut de retraite et pensions des fonctionnaires), organisé par le ministère du Travail.

 

1961

Prix de poésie de la « Primeira Semana de Arte Contemporânea da Universidade Católica do Rio de Janeiro » décerné par les poètes Vinicius de Moraes et Cecília Meireles à Rio de Janeiro, Brésil.

Se consacre dès lors à la photographie.

1963 – 1964

Assistant du metteur en scène Adolpho Celi pour le tournage de la version cinématographique de Millôr Fernandes du roman de Marques Rebelo intitulé Marafa.

Chargé par le ministère de l’Éducation et de la Culture brésilien de réaliser sa première exposition personnelle sur le thème de l’enfance, présentée au Brésil, puis en Europe.


1964

Accompagne l’exposition itinérante Itinerário da Infância en Europe.

Bourse d’étude du gouvernement français pour l’Institut des hautes études cinématographiques à Paris.

S’installe à Paris comme photographe professionnel.



1966 – 1973

Correspondant de l’hebdomadaire brésilien Manchete.

1970 – 1976

Membre-associé de l’agence Magnum-Photos.

1979

Publication d’une monographie, Alécio de Andrade – Fotografias, « O Que Alécio Vê », poème de Carlos Drummond de Andrade, Fundação Nacional de Arte, Ministério de Educação e Cultura, Rio de Janeiro, Brésil.

 

1981

Prix d’excellence de la photographie décerné à l’édition allemande (Paris – Bilder eines poetischen Alltags) de Paris ou la vocation de l’image, essai de Julio Cortázar et photographies d’Alécio de Andrade à l’Exposition spéciale du livre de photographies, Semaine du livre à Stuttgart, Allemagne.

1983

Bourse de la commission nationale du Fonds d’incitation à la création (FIACRE) du ministère de la Culture pour réaliser un livre sur l’itinéraire de l’enfance.

 

1986

Publication d’une monographie, Enfances, texte de Françoise Dolto, photographies d’Alécio de Andrade, Éditions du Seuil, Paris, France.

 

1986 – 1993

Phonogram International – Philips : portraits d’Alfred Brendel pour couvertures de disques, promotion et publicité.